Exposition artistique Charlotte Arnoux Saut

Charlotte Arnoux Saut, a depuis longtemps le souci d’affronter ce qu’elle éprouve comme l’inacceptable, l’insoutenable de l’expérience humaine. Au début des années 2000, elle entreprend, inspirée des écrits d’Etty Hillesum, une nouvelle recherche artistique « pour nourrir notre mémoire, celle des vivants, celle des morts et des rescapés et la partager afin de ne pas oublier la capacité destructrice de l’humain et à l’opposé, ses capacités créatrices, et tenter de se frayer un chemin d’espérance vers une humanité plus consciente ».

Etty Hillesum, une femme d’exception : cette jeune hollandaise de 27 ans, qui écrit son journal entre 1941 et 1943 n’apparait pas à première vue, exceptionnelle. Elle écrit pour « mettre de l’ordre dans ce chaos intérieur » qu’elle ressent, au moment où elle commence une psychothérapie avec Julius Spier. Elle parle de ses soucis quotidiens, de ses états d’âme, de ses relations amicales ou professionnelles, de ses activités, deses lectures. Ses écrits prennent fin avec les lettres de Westerbork, dans lesquelles, malgré les circonstances dramatiques, elle révèle la transformation de son mal-être en une vaste liberté intérieure : « Dans le lointain je vois de ma couchette les mouettes évoluer dans un ciel uniformément gris. Elles sont comme autant de pensées libres dans un vaste esprit » E.H. – Camp de Westerbork – 8 août 1943.

Les oeuvres exposées revêtent différentes formes et techniques : gravures et monotypes, installation, traces ferrugineuses d’une météorite arrivée un jour dans l’atelier de l’artiste, photographies, écritures, feuille d’or, livre d’artiste… Cette variété multiple n’est pas dispersion mais énergie en circulation. « Je me sens responsable du sentiment grand et beau que la vie m’inspire et j’ai le devoir d’essayer de le transporter intact à travers cette époque pour atteindre des jours meilleurs, c’est la seule chose qui compte » E. H. – Amsterdam – 21 juillet 1942.

Etty Hillesum, une femme d’exception : cette jeune femme aurait aimé pouvoir « avoir un tout petit mot à dire », si on lui en avait laissé le temps. Elle transmet malgré tout par ses mots, sa force de vie et de liberté. Celle-ci anime les créations de Charlotte Arnoux Saut et ses oeuvres tentent à leur tour de raviver ces lumières dans la nuit humaine si souvent menacées d’extinction.

Date

Sep 20 2022 - Déc 11 2022
Chargement...
Catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *